L’attaque de Ganshoren tourne au ralenti

Une joie trop rare
Une joie trop rare - Devaux

C’est avec la voix grave et emprunte de déception que Kenny Witpas se confiait après la défaite des siens contre Onhaye ce dimanche. Pourtant convaincant dans le jeu, Ganshoren s’est une nouvelle fois montré maladroit offensivement. « 

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct