Cité Chevalière de Dour: «Mon fils a été brutalisé»

L’hôpital de Warquignies a pu constater des blessures sur le visage du jeune garçon.
L’hôpital de Warquignies a pu constater des blessures sur le visage du jeune garçon. - D.R.

Ce samedi en fin d’après-midi, les esprits se sont échauffés à la suite d’une bagarre à la cité Chevalière (cf. La Province de ce lundi). Après une énième dispute avec des jeunes de la cité, Éric, père de deux enfants et sous bracelet électronique, aurait fini par s’agiter avec une voiture sans plaque, sans toutefois blesser personne mais en effrayant le quartier.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct