Non, Mischaël Modrikamen n’était pas invité aux obsèques

Non, Mischaël Modrikamen n’était pas invité aux obsèques
Reporters

Hier, alors que la police de Liège enterrait deux de ses policières, une seule voix s’est élevée contre l’organisation, pourtant millimétrée : celle de Mischaël Modrikamen, président du Parti Populaire.

Selon lui, il s’est présenté au funérarium de Robermont pour assister à la cérémonie, comme de nombreux autres officiels.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct