Valérie Maes a désigné ses échevins sur le gong à Saint-Nicolas

Valérie Maes.
Valérie Maes. - TVA

Le cas de Grâce-Hollogne est le plus emblématique, mais la situation à Saint-Nicolas n’est pas triste non plus. D’ailleurs, le PS, fort d’une majorité de 16 sièges sur 27, a choisi de diriger la commune seul pour les six prochaines années.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette à -50% pendant 6 mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct