Les accusés ont peu dormi la nuit du 20 au 21 octobre 2016

20 octobre 2016, 23h14. Loïc envoie un SMS à un numéro que l’accusation attribue à Torino. La borne de Nimy-Maisières est activée. Un rendez-vous est fixé devant un vidéoclub.

23h44  : les mêmes téléphones activent les bornes de Roisin jusque 23h54. Thomas remet les télécommandes de son garage à Franz Pottiez.

21 octobre 2016, 1h30. Quatre malfrats (selon Bernard Libiez) entrent dans la ferme. Deux sont armés d’un long fusil et d’un pistolet. Bernard est blessé, son frère décède. Ils partent et un témoin croise une camionnette rouge et un break noir circulant à vive allure.

2h20  : arrivée de la police

2h56  : Loïc Harvengt appelle un numéro que les policiers attribuent à Torino Dubois, avec le portable de sa compagne. Il dit que Franz Pottiez est mal et qu’il souhaite faire le point avec les gitans qui sont dans une boîte de nuit à Jemappes.

3h25  : Torino, Brondon et Josué sont photographiés dans la discothèque.

4h43  : une Opel Corsa (voiture de Torino) et une Opel Insigna (voiture de Pottiez) sont filmées aux quatre pavés de Jemappes. Elles se dirigent vers Roisin. Les téléphones activent les mêmes bornes.

7h50  : la camionnette rouge est en feu à la rue Camille Toussaint à Obourg.

Chargement
Tous

En direct

Le direct