Ecaussinnes n’oublie pas l’armistice de 1918

Ecaussinnes n’oublie pas l’armistice de 1918
Régis Duez

Pour commencer, il y a eu l’office religieux dès 9h30 en l’église Sainte Aldegonde de Lalaing suivi du dépôt de fleurs sur le caveau des déportés au cimetière. Une fleur a également été déposée au monument aux morts à la place des Martyrs. Un peu plus tard, c’est le monument aux morts du carrefour des rues de l’Avedelle et rue J. Wauters qui a également été fleuri.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct