Il avait frappé un mac d’un coup de hache: légitime défense

Le massage de l’escort girl était trop court au goût du Verviétois.
Le massage de l’escort girl était trop court au goût du Verviétois. - PhotoNews

Le 25 juin 2018, vers 23 heures, Jean-Luc, un Verviétois de 57 ans, fait venir chez lui une prostituée. Avec elle, ils conviennent d’une séance de « massage » devant durer deux heures, tarifées 300 euros. Seulement, selon lui, la dame interrompt sa prestation après une heure. Il lui réclame donc logiquement le remboursement de la moitié de la somme.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette pour seulement 1€ par mois !

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct