48 jours de télétravail pour les frontaliers : ça coince!

48 jours de télétravail 
? L’idée est bonne, mais...
48 jours de télétravail ? L’idée est bonne, mais... - D.R.

L’histoire était-elle trop belle pour être vraie ? Les frontaliers belges qui travaillent au Grand-Duché (ils sont 45.000 rien qu’en province de Luxembourg) bénéficient actuellement d’une mesure de tolérance qui leur permet de prester 24 jours de télétravail. A domicile, donc. Et des négociations entre les deux pays voisins semblaient en passe d’aboutir à 48 jours, soit le double.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct