Cancer du côlon: la Flandre injecte 2 millions d’euros

Illustration
Illustration - 123RF

Le consortium en question est composé de l’entreprise de biotechnologie myNEO, de la société de consultance QbD, de la start-up spécialisée en recherche et développement Antleron et de la Vrije Universiteit Brussel (VUB). Avec l’octroi de ce subside, qui donne le feu vert final au projet, ce groupement entend développer un vaccin contre le cancer du côlon personnalisé.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct