Un rapt d’enfant tous les deux jours en Wallonie

Un rapt d’enfant tous les deux jours en Wallonie
123RF

On distingue deux types de faits. Les rapts commis par les parents, en général dans le cadre d’une séparation, sont ceux qui aboutissent le plus souvent : 28 ont été accomplis et 6 sont restés à l’état de tentative. Pour les enlèvements commis par des auteurs en dehors du cercle parental, ces chiffres sont respectivement de 15 et 48.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct