Des caméras contre les dépôts illégaux à Seraing

Le dépôt clandestin à Ougrée-haut s’étalait sur plus de 200 mètres.
Le dépôt clandestin à Ougrée-haut s’étalait sur plus de 200 mètres. - Sophie Kip

Les dépôts clandestins sont fréquents, un peu partout dans nos régions. Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que la ville de Seraing n’est pas en reste. Pour lutter contre ces pollueurs, le collège a inscrit 50.000 euros au budget afin d’acquérir des caméras de surveillance. Le marché va d’ailleurs être lancé.

Découvrez l'abonnement numérique la Nouvelle Gazette à -50% pendant 6 mois !

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct