Vandalisme au passage du Centre à Mons: «Je ne veux plus rester»

Gilbert, commerçant, montre le pavé qui a traversé sa vitrine.
Gilbert, commerçant, montre le pavé qui a traversé sa vitrine. - V.P.

Le 12 janvier dernier, nous relations le double cambriolage subi par Ali Shahbaz, un vendeur de vêtements. De nuit, un individu avait jeté un pavé dans sa vitrine et s’était introduit dans sa boutique. Heureusement, la police l’avait pris sur le fait.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct