Centre: « Un Palais de justice aux allures de guerre»

Pendant le confinement, l’avocat Discepoli travaille beaucoup par téléphone
Pendant le confinement, l’avocat Discepoli travaille beaucoup par téléphone - J.T.

Depuis les mesures de confinement prises par le fédéral, la vie des avocats a, elle aussi, beaucoup changé. C’est ce que nous a expliqué Frank Discepoli, avocat au barreau de Mons originaire de Bray et ayant de nombreux clients dans la région du Centre.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour 7€/mois pendant 6 mois. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte -50%
Accédez à l'ensemble des articles et services de votre région pour 7€/mois

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct