Didier, agent pénitentiaire carolo, pousse un coup de gueule

«
On demande juste un peu de soutien....
»
« On demande juste un peu de soutien.... » - Photo d’Archives (DG)

Qui se soucie de nous ? Une question simple pour traduire le mal-être des gardiens de prison. Didier est chef surveillant dans un établissement pénitentiaire du pays, qui, précisons-le, n'est pas celui de Jamioulx. Il vit dans la région de Charleroi. Il n’en dira pas plus pour ne pas s’exposer. Mais, depuis que le coronavirus a bousculé nos vies, il en a gros sur la patate.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct