Un appartement entièrement détruit rue des Brasseurs à Mouscron

Un appartement entièrement détruit rue des Brasseurs à Mouscron

Il est environ 13h quand plusieurs vitres se sont mises à exploser à l’arrière d’un bâtiment situé rue des Brasseurs, en plein centre-ville de Mouscron. Puis, quelques minutes plus tard, une épaisse colonne de fumée a commencé à s’échapper de la toiture de cet immeuble à appartements. « Un médecin dont le cabinet se trouve à quelques mètres a entendu l’alarme incendie. Il a frappé à toutes les portes pour faire évacuer le bâtiment, habité par plusieurs personnes âgées, et mettre à l’abri les personnes dans la salle d’attente de son cabinet », a expliqué la bourgmestre Brigitte Aubert présente sur les lieux.

A l’arrivée des pompiers, d’impressionnantes flammes jaillissaient des velux. « Il a fait très chaud, plusieurs hommes ont d’ailleurs dû être pris en charge durant cette intervention », a-t-on précisé. L’intervention des hommes du feu était très délicate puisque l’incendie s’est déclaré dans un duplex qui se trouvait juste en-dessous de la toiture. Il aura fallu près de deux heures pour venir à bout de cet incendie qui a ravagé l’entièreté du duplex, qui était inoccupé. « C’est un bâtiment relativement récent. Ce dernier était visiblement bien équipé, avec des portes coupe-feu qui ont fait leur travail».

Une intervention pour Jérôme

A part l’appartement où s’est déclaré l’incendie, aucun autre n’a été touché ou alors très peu. A l’heure actuelle, il est impossible de dire quelle est l’origine du sinistre », a souligné le lieutenant Leleux en charge des opérations.

Mis à part le couple, qui a perdu son appartement, toutes les autres personnes devraient pouvoir rentrer chez elles quand le bâtiment aura été suffisamment ventilé.

Une fois l’incendie sous contrôle, les pompiers ont pu souffler un peu. Lors du débriefing, le sergent Vincent Blondeel a tenu à remercier tous les hommes présents sur le terrain (Mouscron et un renfort venu d’Estaimpuis).

Il a également dédié cette intervention rondement menée au Sergent Jérôme Breyne, décédé d’un cancer la semaine dernière, qui « doit être fier de chacun de nous de là où il est. »

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Estaimpuis (Hainaut)Mouscron (Hainaut)
Chargement
Tous

En direct

Le direct