L’échevin Didier Mispelaere certainement positif au Coronavirus

L’échevin Didier Mispelaere certainement positif au Coronavirus

Lundi, après un Collège communal, Didier Mispelaere s’est senti relativement faible. « Je suis sorti du CAM vers 17h et en allant à ma voiture, je me suis senti très faible », explique l’échevin de la Santé. « La semaine passée j’avais déjà mal à la gorge, je pensais à une pharingite avant que tout ne s’accélère. »

L’échevin, âgé de 63 ans, a éprouvé beaucoup de difficulté à regagner son véhicule pourtant garé à quelques mètres de l’hôtel de ville. « J’ai appelé directement mon médecin traitant, je suis rentré chez moi et j’ai fait une prise de sang », précise-t-il. « J’avais perdu le goût, c’était comme si je mangeais une feuille d’aluminium à chaque bouchée. Je me suis fait une prise de sang seul. Mon épouse a pris les tubes et mon médecin m’a rappelé quelques heures plus tard pour m’annoncer que j’étais très certainement positif au Covid-19 au vu des résultats de la prise de sang, bien que je n’ai pas eu de test. »

Pour Didier Mispelaere, c’est une véritable claque qui vient de lui être asséné. « Quand on te dit que tu es positif et que tu vois les infos qui annoncent chaque jour des morts en plus, c’est sûr que ça fait peur. Depuis ce fameux lundi, je ne suis plus le même. Je suis abattu, je dors quasiment toute la journée, c’est vraiment la m... »

C’est désormais à son domicile que le sympathique échevin de la Santé se repose. « Je suis dans une chambre, à l’écart de mon épouse. J’essaie de me reposer du mieux que je peux. Pour l’instant, je n’éprouve aucun problème respiratoire c’est déjà une bonne chose. J’ai la chance d’avoir un bon médecin qui prend fréquemment de mes nouvelles. »

Une situation difficile à vivre pour Didier Mispelaere qui a toujours aimé le contact avec les autres. « Il m’arrive souvent de pleurer, parce que j’ai peur. Je pense à mes enfants, mes petits-enfants. Je me rassure toutefois en me disant que je connais des personnes qui ont été touchées par ce virus et qui s’en sortent bien. Il faut rester positif tout en ayant un oeil sur l’évolution de mon état de santé. »

Par précaution, trois membres de son équipe, qui ont participé récemment à une réunion en présence de l’échevin mouscronnois, ont été placés en quarantaine.

Chargement
Tous

En direct

Le direct