Coronavirus: l’écurie de F1 Renault passe au chômage partiel

Coronavirus: l’écurie de F1 Renault passe au chômage partiel
Photo News

L’écurie de Formule 1 Renault a annoncé vendredi des mesures de réduction d’activités partielles ou totales sur ses deux sites de Viry-Châtillon (France) et Enstone (Grande-Bretagne) afin de limiter les effets économiques de la pandémie de coronavirus. Renault est la quatrième écurie de F1 à avoir recours au chômage partiel après McLaren, Williams et Racing Point.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct