L. Benvenuti: «Le meilleur est à venir!»

Son groupe de musiciens lui manque
Son groupe de musiciens lui manque - D.R.

« J’ai la chance de vivre chez mes parents (son père est son impresario) et de pouvoir travailler la voix dans ma chambre aménagée en mini-studio. Je profite également du temps libre pour composer des textes. Autodidacte, je m’accompagne au synthé pour ajuster de nouvelles mélodies. Mais je dois avouer que mes musiciens me manquent.

Vous désirez lire la suite ? Abonnez-vous pour seulement 1€ et profitez de tous nos contenus en illimité. Offre sans engagement et à durée limitée.

Je suis déjà abonné au Numérique de Sudpresse, je m'identifie.

Offre découverte
Débloquez votre accès illimité à l'ensemble des articles et services de votre région pour seulement 1€.

Vous disposez déjà d'un abonnement à La Nouvelle Gazette ? Connectez-vous maintenant.
 
Chargement
Tous

En direct

Le direct