Blegny: bientôt un circuit pour la pratique du BMX à la Caserne

Le circuit actuel, qui n'est pas aux normes de l'UCI pour l'organisation d'une manche européenne.
Le circuit actuel, qui n'est pas aux normes de l'UCI pour l'organisation d'une manche européenne. - DR

La Caserne de Saive ne cesse de faire parler d’elle. Ces derniers jours, nous avons notamment évoqué dans nos colonnes l’organisation du seul marché couvert de la province de Liège, ou encore la construction de futurs appartements au sein d’un tout nouveau bâtiment.

Et, ce lundi, Marc Bolland a annoncé sur les réseaux sociaux qu’il venait de signer la demande de permis de bâtir d’un circuit de BMX aux normes internationales dans le périmètre de cette fameuse Caserne.

Le BMX est un sport cycliste extrême, physique, technique et spectaculaire, divisé en deux catégories : la race où les rideurs font la course, et le Freestyle où les rideurs font des figures.

« Un club BMX est situé rue de l’Institut, explique le bourgmestre de Blegny. Ce club est dynamique. Il a même l’intention de jouer les premiers rôles à l’avenir. Il faut dire que cette activité a la cote en Flandre. En Wallonie, c’est moins le cas. Mais quelque chose me dit que cela pourrait très rapidement évoluer. »

Que des atouts !

Le club blegnytois a d’ailleurs eu l’honneur d’être sélectionné par la fédération belge de BMX pour l’organisation d’une manche européenne. Mais, pour y parvenir, il a besoin d’un circuit conforme aux normes de l’UCI, l’Union Cycliste Internationale…

Les jeunes du club de Blegny.
Les jeunes du club de Blegny. - Y.G.

«  Ce qui n’est, pour l’instant, pas le cas, précise le maïeur. Deux possibilités s’offrent à nous. La première est de retravailler le circuit actuel pour qu’il soit opérationnel. La seconde est de créer un tout nouveau circuit. Vu le potentiel de la Caserne, la deuxième possibilité prime. Nous disposons en effet de plus de place à cet endroit que sur le site actuel. »

« À l’avenir, l’ancien domaine militaire deviendra un pôle cycliste international. Le Pesant Club Liégeois est installé à la Caserne. Sans oublier que le team Natasha Basse-Meuse y organise ses entraînements (cyclisme sur route, Ndlr). De plus, nous possédons la seule salle de trial indoor de Wallonie. Il ne nous manque plus qu’un grand circuit pour le BMX. »

Un budget important

Marc Bolland a donc signé la demande de permis de bâtir à l’urbanisme. Le service sportif de la Province de Liège a, quant à lui, réalisé la partie technique. Ce dernier a été transmis à la Région wallonne.

« Développer l’activité cycliste, c’est bien. Mais cela a un coût. Les subsides sont nécessaires. La balle est dans le camp d’InfraSports. En effet, un tel investissement représente entre 500.000 et 600.000 euros. »

Confiant, le bourgmestre de Blegny a accepté de nous livrer un calendrier prévisionnel.

«  Si tout s’agence bien, les travaux pourraient déjà débuter au printemps 2018. Tout devrait être ainsi prêt pour 2019. Par contre, la manche européenne de BMX est, pour l’instant, prévue en septembre 2018. Raison pour laquelle nous avons demandé d’accélérer les choses. Affaire à suivre… Ce qui est par contre certain, c’est le fait que ce nouveau circuit se situera derrière le stand de tirs, histoire d’éviter toute nuisance éventuelle. Il s’agira d’un circuit extérieur, ce qui demande des infrastructures spécifiques. Les futurs visiteurs pourront en tout cas jouir d’un vaste parking et d’une cafétéria. »

Chargement
Tous

En direct

Le direct